Pose d’implants dentaires : Comment faire face au tourisme dentaire

Savez-vous qu’en France, entre 50 000 et 60 000 implants dentaires sont posés tous les ans ? Et pourtant le prix de ces implants sont extrêmement élevés, ce qui prive beaucoup de personnes de ce soin, qui peut pourtant avoir un impact important tant physiquement que moralement. En effet, près de 10% des Français déclarent ne pas se faire soigner les dents à cause des problèmes de coût.

Le tourisme dentaire surfe alors sur ce créneau et vise ces personnes qui ont une mauvaise dentition et qui ne peuvent pas se permettre d’avoir des implants en France.

implant dentaire

Combien coûte un implant dentaire en France ?

Pour comprendre pourquoi le tourisme dentaire explose, il faut savoir qu’un implant avec une couronne en France coûte environ 2000€ selon le site Dentaly.org et n’est remboursé par la sécu qu’à hauteur de 75€, négligeable par rapport au prix total. De plus, en général, une personne a besoin plus d’un implant, ce qui multiplie d’autant plus ce coût.

Qui a besoin d’implant dentaire ?

Une personne peut avoir des dents qui manquent suite à une malformation, un accident ou une maladie. Pour remplacer la dent manquante, le dentiste va poser un implant enraciné dans l’os de la machoire du patient (il sert alors de racine à la future dent) puis visser une couronne dessus, qui tient alors comme une vraie dent.

Pourquoi le tourisme dentaire explose-t-il ?

Les paradis dentaires se sont beaucoup développés ces dernières années. Selon les statistiques officielles, en 2012, 25 000 Français se sont rendus à l’étranger pour se faire soigner les dents. Ces pays proposent des prix jusque 70% moins chers. La Hongrie est la destination favorie pour le tourisme dentaire.

hongrie

Pourtant, il n’est pas nécessaire d’aller si loin maintenant. L’Espagne propose maintenant des soins à prix plus bas qu’en France : 1200 € l’implant au lieu de 2000€ en France, ce qui attire les Français. De plus, la sécurité sociale rembourse les frais dentaires pour tous soins effectués dans l’Union Européenne.

Comment contrer ce tourisme dentaire ?

Les praticiens dentistes dénoncent en masse ce type de tourisme et demandent aux patients de voir la différence de qualité entre les soins en France et les soins low cost à l’étranger. Selon eux, pour réduire les coûts, les pays étrangers se servent d’implant de mauvaise qualité qui peuvent s’infecter facilement ou durer beaucoup moins longtemps. Ainsi, à long terme, cela revient plus cher, s’il faut changer les implants souvent.

Or après des recherches, cette différence de coût proviendrait surtout du fait que les dentistes espagnoles prennent 2 fois moins de marge que les Français.

Donc pour contrer la concurrence low cost étrangère , quelques dentistes français s’y sont mis aussi. Ils proposent des implants beaucoup moins chers que les confrères, en faisant moins de marge et en espérant avoir plus de patients pour rentabiliser ce manque à gagner.

Là encore, les dentistes traditionnels dénoncent cette pratique et demandent son interdiction. L’affaire est à suivre pour le moment, mais j’espère aussi qu’avec toutes ces concurrences, l’accès aux soins dentaires sera ouvert à tous, quelque soit le porte monnaie.

Read More